Tutos

Comment overclocker son processeur : qu’est-ce que l’overclocking ?

0
overclocker son processeur

L’overclocking peut être défini comme un surfréquençage, en effet, overclocker un processeur c’est faire en sorte qu’il fonctionne à une vitesse supérieure à sa vitesse habituelle, d’où cet intérêt de la part des utilisateurs vu que le bénéfice peut atteindre jusque 5% ou 10% voire même jusqu’à 20 % avec certaines méthodes.

La méthode d’overclocking la plus appropriée

L’overclocking est en effet une technique qui permet de faire marcher un PC à une fréquence supérieure à sa fréquence d’origine, et cela sans rien modifier au niveau matériel, simplement avec la première méthode en faisant varier le coefficient multiplicateur, ou bien avec la seconde en changeant la fréquence du bus système, bien évidemment chaque méthode va aboutir à des résultats et des performances distinctes :

  • Un processeur de 2000 MHz qui fonctionne sur un bus 100 MHz, aura un coefficient multiplicateur de 20, ce coefficient est actuellement bloqué sur les processeurs récents, ce qui fait qu’il n’est plus possible de le modifier via le BIOS, alors que contrairement sur les Athlon XP et durons d’AMD cette manœuvre reste réalisable car il suffit relier les ponts L1 avec un stylo conducteur ou au pire un simple crayon à papier gras puis revenir BIOS et modifier le coefficient en 22 au lieu de 20 ce qui aura pour effet de déverrouillé le processeur qui va utiliser une fréquence supérieur de 2200 MHz , c’est une méthode qui permet d’atteindre de plus hautes fréquences, c’est aussi la plus stable et la moins risqué.
  • Avec cette seconde méthode plus performante qui consiste à faire passer le bus système qui est à 133 MHz par exemple impliquera alors l’augmentation de la fréquence jusqu’à 2660 MHz, le processeur sera alors moins saturé et donnera sa pleine puissance, mais elle reste néanmoins plus risquée et délicate, car elle peut endommager certains composants comme les cartes PCI ou même disques durs, de plus qu’elle ne fait pas seulement varier la fréquence processeur mais également celle de la mémoire vue que le bus système est directement lié à la fréquence de la mémoire.

Les étapes pour procéder à un overclocking

Afin d’overclocker un processeur on peut agir sois sur le coefficient multiplicateur ou bien le bus système mais vue que les fabricants ont de plus en plus tendance à bloquer le coefficient au niveau des machines, la seconde alternative est donc souvent la plus utilisé

  • La première chose à faire avant d’entamer ce genre de manipulation c’est la sauvegardé des données importantes sur un support externe afin d’éviter le risque de les perdre définitivement.
  • Il faut ensuite vérifier la température du processeur qui varie généralement entre 30 et 65°, la température est vérifiable en accédant au BIOS ou via certains utilitaires spécifiques.
  • Il faut également veiller à faire baisser la température en refroidissant le processeur et en maintenant une basse température tout au long de la procédure sous risque de ne pas avoir une augmentation de fréquence notable.
  • L’étape la plus importante c’est l’accès au BIOS à partir duquel vous pourrez augmenter soit le coefficient multiplicateur ou bien le bus système en veillant à respecter les limites à ne pas dépasser.
  • La dernière étape consiste à faire redémarrer l’ordinateur plusieurs fois jusque a 3 ou 4 fois avant de vérifier que votre machine fonctionne correctement en lançant un jeu en 3D par exemple.

Cette procédure parait anodine mais elle est risquée, les modifications peuvent endommagé certains composants mais aussi entraîner la surchauffe du processeur.

À quoi sert la RAM : qu’est-ce qu’une RAM ?

Article précédent

Quel processeur choisir : quel est l’utilité d’un processeur ?

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login/Sign up